Le blog d'Isabelle par les ateliers du devenir

29 mai 2015

Un rétroviseur n’a jamais servi à voir devant soi, un bilan non plus !

La réforme de la formation professionnelle du 5 mars 2014 met au cœur de la vie professionnelle la nécessité du développement des compétences, l’entreprise avec une obligation de résultats et le salarié avec une responsabilité accrue quant à son employabilité.

Quels sont les moyens qui s’offrent aux professionnels, candidats au développement de leurs compétences ? Pour servir quel objectif et avec quel retour sur investissement ?

En matière de compétence, hormis le cas de la VAE qui à pour vocation de faire reconnaître des compétences acquises, deux choix s’offrent aux professionnels :

-          Faire un bilan de compétence avec un organisme accrédité

-          Se faire accompagner, par un coach

Pure question de rhétorique pensez-vous ? Voyons les différences entre ces deux dispositifs dans le détail :

 Le bilan de compétences.

Très légalement encadré, le bilan de compétences concerne les personnes désireuses  d’analyser leurs aptitudes, compétences personnelles et professionnelles, leurs motivations ; d’utiliser leurs atouts comme instrument de négociation pour un emploi, une formation ou en termes de choix de carrière.

Le bilan se déroule en trois phases pour une durée totale d’environ 24 heures, et donne lieu à la rédaction d’un document de synthèse en vue de définir ou de confirmer un projet professionnel, le cas échéant, un projet de formation. Cette prestation peut être suivie à l’initiative de l’entreprise (elle est alors inscrite dans son plan de formation) ou du salarié (dans le cadre du congé de bilan de compétences).

En revanche, le bilan de compétence ne prévoit aucun accompagnement quant à la concrétisation dudit bilan dans un projet professionnel opérationnel. Ce dernier point génère souvent beaucoup de déception. Pourquoi ? Parce que connaître la liste de ses compétences et avoir recensé l’ensemble de ses expériences n’a jamais permis, à quiconque, de se projeter sur l’avenir….

Un bilan n’est qu’un rétroviseur, et un rétroviseur n’a jamais servi à voir devant soi, seul un « pare brise » bien dégagé permet de voir la route qui s’offre à vous …

L’accompagnement au développement des compétences

L’accompagnement au développement des compétences, n’est quant à lui, encadré par aucun cadre légal.

A l’inverse des approches rétroviseurs,  orientées « bilan sur le passé », l’accompagnement au développement des compétences vise à accompagner les individus, les organisations dans leur souhait de projection sur l’avenir, leur souhait d’élargissement des territoires, leur souhait de se redéfinir professionnellement, de redessiner leur performance afin d’augmenter leur performance individuelle et avec les autres. Que ce soit pour retrouver un emploi, s’adapter à de nouvelles fonctions, réussir sa prise de poste, s’adapter à une nouvelle culture d’entreprise, améliorer sa performance, se sentir accompli, se reconvertir, redéfinir un projet professionnel ou définir une nouvelle orientation professionnelle…

En d’autres termes, vous faites un bilan de compétence pour savoir ce que vous savez faire et vous choisissez d’opter pour un accompagnement de développement des compétences pour vous aider à devenir … ce que vous n’êtes pas encore, et que vous ne savez pas encore que vous pouvez devenir !

« Si vous traitez un individu comme il est, il restera ce qu’il est. Mais si vous le traitez comme ce qu’il peut devenir, alors il deviendra ce qu’il peut devenir » Johan Wolfgang Von Goethe

Que choisissez vous

 

 

 

 

Articles similaires

03 mar 2017

Le leader Trim tab …

Lorsqu’on le regarde il parait insignifiant, mais sa micro action agit comme un puissant levier. Il ? C’est un petit volet qui adjoint au gouvernail d’un bateau ou aux ailes d’un…

lire la suite
29 sept 2014

Rien n’échoue comme le succès !

Cette phrase, prononcée par l’éminent historien britannique Arnold J. Toynbee, résume l’une des plus importantes conclusions tirée des douze volumes consacrés aux conditions de l’essor et de la chute des…

lire la suite

Pas de commentaire...