Le blog d'Isabelle par les ateliers du devenir

03 mar 2017

Le leader Trim tab …

Nicholas WintonLorsqu’on le regarde il parait insignifiant, mais sa micro action agit comme un puissant levier.

Il ? C’est un petit volet qui adjoint au gouvernail d’un bateau ou aux ailes d’un avion, génère en se déplaçant, une basse pression qui tourne le gouvernail et dirige l’ensemble du vaisseau avec presque aucun effort.

Cette minuscule pièce appelée « aéro compensateur » en français ou « trimtab » en anglais, permet ni plus ni moins de stabiliser l’engin dans l’axe de sa destination ou de le faire virer tout entier vers une nouvelle direction. Sans ce petit volet, en effet, le pilote pourrait rater une opération importante, le vaisseau pourrait perdre sa direction, être dévié, ou tout simplement rater son envol ou son atterrissage.

Convaincu qu’un individu peut être ce trimtab qui fait toute la différence, l’ingénieur américain Buckminster Fuller, fit inscrire cette épitaphe sur sa pierre tombale : « appelez moi trim tab ! ».

Mais comment ? Si un avion ne peut pas atteindre sa destination sans trimtab, qu’est ce que cela veut dire concrètement au niveau d’une organisation ? comment pourrait être défini un leader ayant un « esprit trimtab » et pour quel bénéfice ?

 

 

Tout d’abord, le leader Trim-Tab, bouge et fait bouger ses équipes d’une manière qui met en mouvement l’organisation toute entière. Il le fait de par son courage à aller au-delà de sa zone de confort ou de son cercle habituel ou supposé d’influence.

Grâce à son moteur, qu’est l’envie, le leader trimtab étire son cercle d’influence en utilisant son cercle d’intérêt, c’est-à-dire ce qui l’intéresse et la passionne.

Pragmatique, il fait de son mieux avec son cœur et ses « tripes ».  Etre Trim tab c’est, en effet, assumer ses responsabilités, aller au-delà du politiquement correct ou de la pensée conformiste sans agresser ou manipuler mais surtout sans fuir.

Le courage du trimtab a quelque chose à voir avec le « oser », oser confronter, oser se remettre en question, oser traverser les tempêtes, les orages et les turbulences, sans rechercher la perfection mais l’impact… Le trimtab se recrée en permanence, en même temps que le contour de son rôle et de ses missions …

Le leader trimtab n’attend donc pas qu’on lui donne le pouvoir, il le prend. Le leader trimtab n’a pas besoin de demander l’autorisation avant de se lancer, il prend les initiatives à l’intérieur de son propre cercle d’influence lorsque les conditions l’exigent.

Le leader trimtab sait que tout n’est pas écrit dans sa définition de poste et qu’il fait lui-même son propre poste…

Au lieu de se dire que les contraintes sont trop fortes pour agir en profondeur et autrement qu’en pompier, le leader trimtab se demande : « quelle est la meilleure chose que je puisse faire dans ces circonstances » ?

Ce courage trimtab se travaille, se développe et s’acquière … Ce courage se renforce dans les épreuves et avec l’expérience mais surtout avec une vision différente de son rôle quel qu’en soit l’exiguïté initiale.

En effet, le leader trimtab a rarement la position sociale ou le pouvoir formel de décision au départ. C’est grâce à son courage, sa conviction, son empathie et son épicéa attitude, http://www.lesateliersdudevenir.com/le-blog/wp-admin/post.php?post=25&action=edit, qu’il élargit inexorablement son cercle d’influence et obtient des résultats extraordinaires sans précédent.

Un très bel exemple de trimtab est celui de Nicholas Winton, qui peu de temps avant noël 1938, prend l’action la plus impactante de sa vie, suite à un appel à l’aide d’un ami choqué par la montée rapide du nazisme à Prague. Renonçant à ses vacances aux sports d’hiver, il se rend sur place et après avoir interpellé toute la communauté internationale et essuyé le refus de tout support de quelque pays ou organisation que ce soit, il parvient , seul, à organiser la fuite de 669 enfants de Prague vers Londres via 8 convois de train en quelques semaines.

Trimtab ? Oui parce qu’il ne disposait de rien de plus que les autres, sinon le courage de suivre ce que sa conscience lui dictait, sa conviction, son empathie et son épicéa attitude.

Ce geste héroïque passa totalement inaperçu pendant un demi-siècle. Aujourd’hui, les descendants des « enfants Winton », sont évalués à plus de 5 000.

A 107 ans, lorsqu’on l’interroge, Nicholas Winton, s’exprime en ces termes : « J’ai une devise, que si quelque chose n’est pas manifestement impossible, il doit y avoir une façon de la réaliser » !

Sa devise n’a pas bougé d’un iota, sacré trimtab !

Votre cercle d’intérêt, c’est-à-dire ce qui vous intéresse, permet réellement d’élargir votre cercle d’influence, c’est-à-dire votre impact et votre influence…

Articles similaires

03 mar 2017

Le leader Trim tab …

Lorsqu’on le regarde il parait insignifiant, mais sa micro action agit comme un puissant levier. Il ? C’est un petit volet qui adjoint au gouvernail d’un bateau ou aux ailes d’un…

lire la suite
29 sept 2014

Rien n’échoue comme le succès !

Cette phrase, prononcée par l’éminent historien britannique Arnold J. Toynbee, résume l’une des plus importantes conclusions tirée des douze volumes consacrés aux conditions de l’essor et de la chute des…

lire la suite

Pas de commentaire...